Le réveil des Bourlettis

Après une mise au point sévère, Anderlues a retrouvé son football pour réaliser une prestation aboutie face à Erpion.

J. De.
Le réveil des Bourlettis
Michel Amadoro a réuni ses joueurs mardi pour une réunion salutaire. ©- Laurence Charon – Anderlues

Après une victoire, un nul et une défaite, Anderlues avait besoin d'un succès probant pour se rassurer. Ce fut le cas, dimanche dernier, face à Erpion. Les hommes de Michele Amadoro ont frappé un grand coup. À la maison, ils ont trouvé le moyen de prendre le meilleur sur Erpion. «On a fait une grosse remise en question mardi, explique l'entraîneur. Le groupe est resté une heure trente dans le vestiaire. Cela nous a permis de mettre les choses à plat. C'était vraiment positif. Maintenant, il faut que cela continue comme ça. La qualité ne fait pas défaut. C'était une question de mentalité. Erpion est venu pour jouer au football. On a su opposer un bon pressing. On a eu la chance de marquer rapidement. Je pense que c'est une équipe qui va faire du mal cette saison.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.