Agressé pour une dette de 60 euros, il préfère sauter par la fenêtre

Victime d’une agression pour une pauvre dette, Ahmed s’est enfui «pour sauver sa vie». Ali et Omar sont poursuivis pour l’extorsion avec violence.

L.C.
Agressé pour une dette de 60 euros, il préfère sauter par la fenêtre
Le montant du motif de l’agression: une dette de 60 ou 70€. ©ALF photo – stock.adobe.com

Le 15 mai dernier, Ahmed a sans aucun doute pensé vivre ses derniers instants en compagne d’Ali et d’Omar. Pour une pauvre dette s’élevant qu’à 60-70€, ces derniers se sont vengés sur le pauvre homme, à deux contre un. C’est en tout cas ce que leur reproche le parquet, via une extorsion avec violence du portefeuille et du GSM d’Ahmed.