Coppin dans les dernières heures

C’est dimanche matin, soit dans les dernières heures de course, que Steve Coppin est venu chiper le meilleur temps à François Lecolley qui était en tête depuis plusieurs jours.

«Ce n’était pas du tout au programme, avance le Strétois. Je n’y allais pas spécialement pour battre le chrono, que je ne connaissais d’ailleurs pas, mais plus comme un bon entraînement au seuil. Je reviens de blessure donc je manque encore de rythme. J’ai donc été un peu surpris d’apprendre que c’était moi le vainqueur.» Il s’était classé à la 7e place de la mini-Portlette virtuelle en courant les 5.8 km en 20 minutes.