Charleroi: un sursis pour deux dealers surpris par une voiture banalisée

Abess devra quand même purger une peine de 6 mois de prison ferme. Mohamed, son acolyte, écope de 30 mois de prison avec un sursis.

l.c.
 Chez eux: de la drogue et 5000€. Ils ont expliqué trafiquer pour survivre et manger.
Chez eux: de la drogue et 5000€. Ils ont expliqué trafiquer pour survivre et manger. ©Belga 

Le 3 mai dernier, en milieu d’après-midi, une voiture banalisée de la police locale est passée par hasard sur la chaussée de Bruxelles à Dampremy (Charleroi). Au même moment, une Citroën Berlingo s’est arrêtée devant une habitation, sous les yeux des policiers."Cela ressemblait à un deal de rue. Et le contrôle un peu plus loin a confirmé les soupçons des policiers. Le conducteur a admis acheter de la cocaïne aux deux prévenus qui vendent depuis cette habitation", précisait le parquet.