Dès qu'il boit, Julien devient incontrôlable

L'homme jugé par défaut ce lundi matin est notamment un adepte des vols de voiture, alors qu'il n'a pas le permis !

La Rédaction de L'Avenir
 Plusieurs fois, il a volé des véhicules (alors qu’il n’a pas le permis) et les a crashés un peu plus loin.
Plusieurs fois, il a volé des véhicules (alors qu’il n’a pas le permis) et les a crashés un peu plus loin. ©benjaminnolte - stock.adobe.com 

C'est pour une impressionnante série de préventions que Julien a été cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Charleroi, lundi matin. Mais, malgré la gravité des faits qu'il a commis, l'homme a jugé bon de ne pas venir se défendre. Julien écopera donc d'une peine de prison par défaut, le 26 septembre prochain.

Un très gros problème de dépendance

Le dénominateur commun de tous les faits: la consommation d’alcool excessive de Julien. Quasiment à chaque fois, il était sous l'emprise de la boisson. Ce fut le cas quand il a volé une voiture dans un entrepôt, avant de sortir de l'habitacle en titubant à la suite d'un accident. Même chose lorsqu'il a défoncé la porte d'entrée d'une habitation, après avoir voulu s'incruster sur place pour boire.

Famille ou amis, Julien ne fait aucune distinction. Comme le prouve le vol du véhicule de son oncle. " Les deux hommes étaient en voiture, quand l'oncle s'est arrêté en bord de route pour une envie pressante. Le prévenu en a profité pour partir avec la voiture, retrouvée accidentée plus loin. ", précise le parquet. Le tout, sans avoir le permis de conduire.

Des menaces et des coups et blessures

Outre les vols, Julien est aussi un adepte des coups et blessures et des menaces. À deux reprises, le voisin de Julien a subi des menaces. " Il a invectivé la victime par le Velux, avant de sortir et de la pourchasser avec un couteau en lui criant 'je vais te planter gros porc'. Il est également passé à l'acte quand il a menacé de crever les pneus de la voiture de la même victime ", confirme la substitute Pied.

Deux scènes de coups et blessures dans un débit de boisson sont encore reprochées à Julien. Une à coups de béquilles, l’autre via un coup de tête. La dernière prévention de la longue liste est la destruction de la porte d'entrée du casino Family Game Center de Charleroi, en compagnie de Thomas, le second prévenu lui aussi absent des débats.

Vu l'état de récidive de Julien, c'est une lourde peine de 4 ans de prison qui est requise contre lui par le parquet. Pour son acolyte, six mois de prison sont sollicités.