Charleroi-Thuin-Philippeville: le taux d'emploi au plus bas

Remonter le taux d’emploi dans les arrondissements de Charleroi-Thuin et Philippeville : une urgence pour la fédération régionale de la CSC.

Didier Albin
 Secrétaire fédéral et coordinatrice de la CSC Charleroi Sambre et Meuse, Fabrice Eeklaer et Mélanie Evrard ont travaillé sur la thématique de l’emploi
Secrétaire fédéral et coordinatrice de la CSC Charleroi Sambre et Meuse, Fabrice Eeklaer et Mélanie Evrard ont travaillé sur la thématique de l’emploi ©ÉdA – 6041901752 

Un taux d’emploi d’à peine 54% quand la moyenne du pays est à 71% (soit un décrochage de plus de 30%), une population de demandeurs d’emploi qui continue à augmenter: les arrondissements de Charleroi, Thuin et Philippeville ne voient pas leur situation évoluer favorablement. Et c’est bien ce qui inquiète la fédération CSC de Charleroi/Sambre-et-Meuse qui couvre ce territoire. "Ce constat nous a encouragés à travailler cette thématique pour dégager des pistes de solution" , expliquent Fabrice Eeklaer et Mélanie Evrard, respectivement secrétaire fédéral et coordinatrice de la régionale CSC.