Réforme cadastrale à Charleroi: le projet divise les élus

Le MR et le PTB dézinguent le projet de réforme cadastrale que porte la majorité communale de Charleroi.

Didier Albin

C’est peu de dire que le projet de réforme cadastrale inscrit dans le nouveau plan de gestion de Charleroi divise le conseil communal. Au sein de l’opposition, le MR et le PTB tirent à boulets rouges et bleus sur cette proposition qui va plomber les finances des ménages. D’autres élus de la minorité se montrent plus modérés (lire ci-dessous). Cheffe de groupe PTB, Pauline Boninsegna avance le chiffre d’un coût de 10 millions d’euros pour les propriétaires à l’horizon 2027. "Car au-delà des cinq millions de recettes supplémentaires attendues par la Ville, il faut en ajouter cinq autres que vont se partager la Wallonie et la province de Hainaut" , assure-t-elle.