Pigeons: la Ville va recourir à la contraception

Le procédé qui va permettre de limiter la surpopulation de pigeons dans l’espace public a été choisi : c’est la graine contraceptive.

Didier Albin
 Après mûre réflexion, la Ville opte pour la solution qui fait le moins souffrir l’oiseau.
Après mûre réflexion, la Ville opte pour la solution qui fait le moins souffrir l’oiseau. ©EDA

Réguler la population des pigeons à Charleroi: la question agite les débats politiques depuis des années. Elle a été remise à l’ordre du jour du conseil communal par la cheffe de groupe C + Anne-Sophie Deffense ainsi que par Jean-Noël Gillard (DéFI) via une question écrite. Quelle stratégie la première ville de Wallonie compte-t-elle mettre en œuvre pour limiter la prolifération des volatiles?