Les apnéistes ont largement relevé leur défi

En 24 heures, 9 plongeurs ont parcouru en apnée la distance de 108 km, sans accroc. Un défi relevé au profit de l’opération Cap 48.

Pol RECTEM
Les apnéistes ont largement relevé leur défi
apnée record Aqua 2000 ©ÉdA – P.R.

Une explosion de joie a fait vibrer l’eau de la piscine Aqua 2000. Neuf plongeurs ont été chaleureusement applaudis. Ils venaient de finaliser un record exceptionnel: nager en apnée sur 108 050 mètres, dépassant ainsi largement leurs espoirs les plus fous. C’était, semble-t-il, la première fois qu’un tel exploit était tenté.

Ce challenge était organisé par le club d’apnée et de plongée Fun Diving Center, de Charleroi. Neuf apnéistes confirmés s’étaient lancés dans l’aventure samedi soir à 20 h. Cela allait durer jusqu’au dimanche 30 septembre, à la même heure. Ce record est un véritable exploit physique qui a, en outre, le mérite de servir une bonne cause: aider l’action Cap 48 en faveur des personnes handicapées.

Plongée dans l’inconnu

Un tableau du temps et des distances parcourues avait été installé au bord de la piscine gosselienne. Il indiquait à tout moment l'évolution des neuf apnéistes. Dimanche vers midi, le timing était respecté, à la grande satisfaction de l'organisateur, Romano Molinari: «Pendant ce challenge, nous ne savons pas ce qui nous attend, confiait-il à ce moment. À 11h30, 64km ont déjà été parcourus. Nous avons deux heures de boni sur nos prévisions. C'est précieux car la fatigue des nageurs commence à se faire sentir. Le froid, surtout, les fait souffrir. Cela peut provoquer un ralentissement de rythme dans les relais.»

Un apnéiste nage 50 mètres en une durée moyenne de 42 secondes. Il est ensuite relayé par un équipier. Les apnéistes ont entre 35 et 45 ans. Ils viennent d’un peu partout en Belgique. Tous ont à cœur de relever les défis. À l’entraînement, ils ont testé leur endurance. Ils ont aussi peaufiné leur style pour améliorer leur mouvement de glisse dans l’eau. Ce mouvement abdo-lombaire, répété inlassablement, est fatiguant. Ils sont équipés de monopalmes ou de deux palmes.

«Ils sont enthousiastes et un excellent esprit règne entre eux. Ils se connaissent et ils s'entraînent ensemble depuis juillet», précise Romano Molinari.

Un après-midi festif à l’Aqua 2000

Le projet du club de plongée de Charleroi pour aider l’Opération Cap 48 était supporté par le parrainage des apnéistes. Supporters et amis pouvaient cautionner financièrement les performances des sportifs.

La rencontre proposait aussi une série d’activités assurées par la Croix-Rouge. Des démonstrations de self-défense, de capoeira, de zumba, de karaté, de yoga, ainsi que des vidéos étaient prévues pour satisfaire les visiteurs.

Un grand élan de solidarité est à la base de ce «Cap24Apnéa», un événement… à couper le souffle.