PCS : 26 dossiers sur 56 résolus

Le Plan de cohésion sociale de Châtelet aide, depuis un an et demi, les citoyens à trouver un logement, un emploi et même leurs droits.

Débora Del Percio
PCS : 26 dossiers sur 56 résolus
debora del percio châtelet chatelet plan de cohésion sociale marcel miralda ©EdA - 20944277271-DDP

Situés sur la place Wilson, les locaux du Plan de cohésion sociale sont une adresse bien connue des habitants de la Ville de Châtelet. Miralda Russolo, employée au sein de l’ASBL, et son équipe «de la rue Soupart», se mobilisent au quotidien pour aider des personnes en difficultés à résoudre leurs problèmes.

Du logement à l'emploi en passant par les allocations ou même retrouver ses droits, les membres de l'association sont confrontés à toutes sortes de demandes. «Nous n'avons pas de solution miracle, explique Miralda Russolo. Mais grâce à nos partenariats et nos contacts, nous pouvons aider les gens dans la mesure du possible. Lorsque ce n'est pas de notre ressort, nous dirigeons les personnes vers d'autres services appropriés».

Alors que la section existe depuis un an et demi seulement, elle remporte déjà un franc succès: sur 56 dossiers qui lui ont été soumis, 26 ont connu une issue positive. «Lorsque les gens nous contactent, nous discutons avec eux et nous nous rendons compte que leur demande n'est souvent pas la plus importante. Nous réalisons un génogramme pour cibler le problème prioritaire de la personne».

Un contact durable

Lorsque les dossiers traités ont abouti à une solution positive, le service du Plan de Cohésion Sociale de Châtelet entretient un contact régulier avec les gens. «Nous prenons régulièrement de leurs nouvelles, confie Miralda Russolo. Les gens ont besoin de parler, de se sentir entourés. Ils nous invitent volontiers à venir chez eux prendre un café, histoire de discuter. Même quand nous transmettons un dossier à un partenaire, nous gardons un certain contact pour avoir un suivi de la demande». ¦