Grève sur le rail: un véhicule de chantier fonce sur un piquet de grève à Schaerbeek

Un engin de chantier a foncé sur un syndicaliste de la CGSP Cheminots pour forcer le piquet de grève à l’atelier SNCB de Schaerbeek. L’incident a fait un blessé.

Belga
 Le piquet de grève se tenait à l’atelier de Schaerbeek. C’est cet engin de chantier, d’un sous-traitant de la SNCB d’après la CGSP, qui a tenté de le forcer.
Le piquet de grève se tenait à l’atelier de Schaerbeek. C’est cet engin de chantier, d’un sous-traitant de la SNCB d’après la CGSP, qui a tenté de le forcer. ©Twitter CGSP Cheminots

Un engin de chantier a foncé sur un syndicaliste de la CGSP Cheminots ce mercredi 5 octobre au matin pour forcer le piquet de grève installé à l’une des entrées de l’atelier SNCB de Schaerbeek, indique le syndicat. Il a appelé la police pour déposer plainte.

L’incident s’est déroulé à l’entrée de l’atelier située du côté de l’avenue de Vilvorde à Schaerbeek. Des syndicalistes y avaient installé un piquet de grève dans le cadre de l’action sur le rail et y distribuaient des tracts lorsque le chauffeur du véhicule de chantier a forcé le barrage, selon la CGSP Cheminots.

"L’engin a foncé sur un délégué syndical qui a réussi à l’éviter, mais il a tout de même été touché au pied", explique le secrétaire national Filip Peers. " Nous avons demandé à la police de venir pour déposer plainte.