Son coup de gueule…

«Mon coup de gueule? Comment le formuler?»… C’est simple, pour la musicienne bruxelloise Lydie Thonnard, il est temps d’aider les petits artistes.

C.B.

«Il pourrait y avoir plus d’aides, de soutien et d’organisation (comme des festivals en ligne) pour soutenir les artistes et – surtout – donner une chance à ceux qui sont peut-être moins connus… Évidemment, je sais qu’il y a des personnes qui se battent, des appels d’offres qui sont lancés… Mais on est beaucoup plus d’artistes qu’on ne croit!»