Voici l’âne Napoléon, nouveau pensionnaire de l’animalerie du parc Josaphat à Schaerbeek

Schaerbeek compte un nouveau citoyen prestigieux: il s’agit de Napoléon, un âne né en 2017. Il va rejoindre ses deux semblables de l’animalerie du parc Josaphat, où il aidera aux vidanges des corbeilles.

Voici l’âne Napoléon, nouveau pensionnaire de l’animalerie du parc Josaphat à Schaerbeek
Napoléon a été acheté à un éleveur. Il s’agit d’un âne Baudet du Poitou né en 2017. ©Cabinet Lorenzino

Schaerbeek a accueilli ce 3 décembre un nouveau citoyen. Coiffé d’une frange ondulée bien tendance et chaussé de sabots, celui-ci s’appelle Napoléon et il logera en plein milieu du parc Josaphat. Eh oui, il s’agit bien d’un âne, qui amorce le renouveau de l’animalerie communale schaerbeekoise. Ce n’est évidemment pas un hasard pour cette commune surnommée «Cité des Ânes».

Né le 10 octobre 2017, Napoléon a été acheté à un éleveur. Il s’agit d’un âne Baudet du Poitou, race caractérisée par une grande taille et un long pelage, dense et doux. On apprend qu’il a été débourré par un ostéopathe et qu’il rejoindra ses congénères Gribouille et Camile aux opérations de vidange des corbeilles du Parc. C’est le service équidés de la Commune, en charge de l’animalerie, qui veillera au confort de Napoléon.

 Napoléon rejoindra ses congénères Gribouille et Camile aux opérations de vidange des corbeilles du Parc
Napoléon rejoindra ses congénères Gribouille et Camile aux opérations de vidange des corbeilles du Parc ©Cabinet Lorenzino

Tout ça réjouit Deborah Lorenzino, l’Échevine schaerbeekoise des Espaces Verts et du Bien-être animal (DéFI). «Vitrine de la nature en ville, l’animalerie communale est un petit joyau au cœur du parc Josaphat auquel je souhaite redonner tout son écrin», indique-t-elle. «En y accueillant l’âne Napoléon et bientôt 11 autres animaux supplémentaires issus en grande partie du refuge Help Animals, notre commune souhaite contribuer à l’embellissement du parc, l’attractivité du site pour les promeneurs mais surtout la qualité de vie et le bien-être des animaux».

En effet, l’arrivée de Napoléon n’est qu’une première étape. Car 11 animaux le rejoindront dans les prochaines semaines. 2 moutons, 2 boucs nains et 2 pintades seront adoptés auprès de Help Animals, qui porte secours aux animaux abandonnés ou saisis. Et 3 cygnes (1 mâle et 2 femelles) et 1 couple de dindes rouge d’Ardenne seront achetés. De quoi gonfler l’animalerie jusqu’à sa capacité maximale. Des panneaux pédagogiques renseigneront les enfants sur le mode de vie de cette petite basse-cour urbaine.

 L’animalerie de Schaerbeek va s’enrichir de nouveaux animaux de basse-cour.
L’animalerie de Schaerbeek va s’enrichir de nouveaux animaux de basse-cour. ©Cabinet Lorenzino