Les problèmes de stabilité du sol risquent de durer après un affaissement

À la suite de l’important affaissement du sol au niveau d’un trottoir de l’avenue du Diamant à Schaerbeek, une quinzaine de personnes ont été relogées par la commune dans des logements sur les quelque 45 concernées, a indiqué en fin de journée Marc Weber, chef de cabinet de la bourgmestre de Schaerbeek faisant fonction, Cécile Jodogne. La situation devrait durer plusieurs jours.

Les problèmes de stabilité du sol risquent de durer après un affaissement

Les pompiers de Bruxelles sont intervenus, vendredi matin vers 06h20, pour une fuite d’eau sur une canalisation située sous une maison. Les habitants de la zone touchée ont été évacués. Une dizaine d’entre eux se sont rendus dans une salle communale mise à leur disposition durant la journée.

La fuite d’eau a été rapidement réparée. Celle-ci a cependant mis à mal la stabilité de 4 bâtiments, à savoir le 15, 17, 19 et 21. Marc Weber explique que les problème de stabilité sont à lier au fait que le sol est extrêmement sablonneux dans cette zone. «On n’a pas pu avoir une bétonneuse», ajoute le chef de cabinet. «On l’aura peut-être ce week-end, voire que lundi. Il faut ensuite compter plusieurs jours de séchage. Le 17 et le 19 sont très déstabilisés. […] Une fois le trou comblé, on espère que les experts en stabilité vont permettre aux habitants du 15 et du 21 de retourner chez eux, mais pour le 17 et le 19 ce n’est vraiment pas dit. Après ce qu’ont vécu les bâtiments, il faut entre autres réancrer les planchers dans les murs…», conclut-il.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.