Élargir la majorité à Schaerbeek? «Il faut l’adhésion des trois MR à l’accord de majorité»

La majorité schaerbeekoise va-t-elle s’élargir? La présidente du CPAS Sophie Querton précise qu’il faudra l’adhésion des 3 MR à l’accord de majorité.

Élargir la majorité à Schaerbeek? «Il faut l’adhésion des trois MR à l’accord de majorité»

À Schaerbeek, l’hypothèse d’un élargissement de la majorité Liste du Bourgmestre-Écolo aux deux élus MR du conseil communal et à l’élu MR du conseil du CPAS ne pourra pas se concrétiser sans une adhésion de ces trois mandataires à l’accord de majorité en l’état, a affirmé mercredi la présidente du CPAS, Sophie Querton. Celle-ci est une des représentantes des Libéraux Schaerbeekois au sein de la Liste du Bourgmestre.

Interrogée par l’agence Belga, Querton a ainsi embrayé sur un point de vue exprimé mardi par le chef de file des écologistes schaerbeekois, Vincent Van Halewyn.

Des discussions sont en cours entre le ministre bruxellois Bernard Clerfayt (DéFI), chef de file de la Liste du Bourgmestre, à Schaerbeek lors du dernier scrutin et le MR dans le but d’élargir la majorité Liste du Bourgmestre-Écolo aux deux élus MR du conseil et à l’élu MR du conseil du CPAS.

L'information a été confirmée mardi par Bernard Clerfayt lui-même sous la forme d'un appel au Mouvement Réformateur pour que celui-ci se prononce sur des modalités précises.

En cas de concrétisation, et en l’état actuel des échanges internes, la conseillère communale Angelina Chan entrerait au collège comme échevine.

Écolo ne veut pas d’un MR comme 3e force

La proposition faite au MR porte, de l’aveu de Bernard Clerfayt, chef de file de la liste du bourgmestre, mais actuellement empêché d’exercer sa fonction par celle de ministre régional, sur la poursuite de la mise en œuvre de l’accord de majorité conclu avec Écolo, et l’occupation d’un poste d’échevin.

Chez les Verts, partenaires de majorité, on n’est pas hostile à un élargissement de la majorité, mais par le biais d’une ouverture de la Liste du Bourgmestre aux élus MR et non d’une entrée du MR comme troisième partenaire.

Le premier échevin Vincent Van Halewijn, insiste sur le fait qu’à ses yeux, pour que cela se concrétise, «chacun des élus MR devra adhérer pleinement et publiquement à l’accord de majorité actuel qui n’est pas renégociable.

Selon Sophie Querton, l’ensemble des branches de la majorité actuelle partage ce point de vue, en ce compris les Libéraux Schaerbeekois figurant sur la Liste du Bourgmestre.

Se rabibocher

Ceux-ci sont séparés depuis 2012 du MR, en froid avec les FDF (aujourd’hui DéFI) depuis un profond désaccord apparu lors des négociations de la dernière réforme de l’état au sujet de la scission de l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvode.

Derrière la proposition schaerbeekoise faite au MR, il y a aussi une opportunité pour les deux camps libéraux rivaux au niveau local de se rabibocher en vue du scrutin de 2024, une perspective qui séduit Sophie Querton pour qui Schaerbeek «a besoin des idées libérales».

Dans l’immédiat, Querton dit partager entièrement le point de vue de ceux qui veulent une adhésion pleine et entière des deux conseillers communaux et du conseiller CPAS MR à l’accord de majorité.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.