De la poudre suspecte à l’ambassade de Guinée

La police a été appelée jeudi matin à 09h30 par l’ambassade de Guinée, située boulevard Auguste Reyers à Schaerbeek, après la découverte d’une poudre suspecte, a indiqué Audrey Dereymaeker, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Nord.

De la poudre suspecte à l’ambassade de Guinée

«Nous n’avons pas encore d’information sur (la nature exacte de) ce produit, mais comme dans toute situation similaire, la procédure ‘anthrax’a été enclenchée, donc à savoir un appel aux pompiers et à la protection civile pour tout ce qui est désinfection du lieu et des personnes», a expliqué Audrey Dereymaeker.

«Six personnes ont été en contact avec la substance: deux policiers et quatre personnes de l’ambassade. Elles ont été emmenées à l’hôpital pour désinfection, par mesure de précaution», a précisé la porte-parole.

Un périmètre important a été dressé pour permettre aux pompiers et à la protection de civile d’intervenir en toute sécurité. Il est à présent levé.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.