Le blessé dans l’explosion à Schaerbeek est décédé: c’était le porte-parole des sans-papiers afghans de Bruxelles

Lundi, les secours sont intervenus pour un homme blessé des suites d’un incendie dans son appartement, à Schaerbeek. Gravement brûlé, l’homme a succombé à ses blessures. Il s’agit de l’ancien porte-parole des Afghans sans-papiers, Samir Hamdard.

Le blessé dans l’explosion à Schaerbeek est décédé: c’était le porte-parole des sans-papiers afghans de Bruxelles

L'homme qui avait sauté d'une fenêtre, lundi à Schaerbeek, après une explosion suivie d'un incendie dans son appartement, est décédé, a indiqué ce 1er août le parquet de Bruxelles, confirmant une information de Bruzz. Il avait été à l'hôpital, gravement brûlé. L'enquête est clôturée après qu'il a été démontré que l'auteur de l'incendie était la victime elle-même. Une autre personne a été évacuée du rez-de-chaussée, l'immeuble étant déclaré inhabitable.

«Une enquête a été ouverte pour déterminer dans quelles circonstances cet incendie s’est produit. Un expert en incendie ainsi que le laboratoire de la police fédérale ont été requis par le parquet. L’enquête a pu démontrer que la victime était en réalité l’auteur, lequel aurait mis le feu. Vu le décès de celui-ci, l’action publique est éteinte», a expliqué Stéphanie Lagasse, porte-parole du parquet de Bruxelles.

Un homme engagé pour les Afghans

Plusieurs médias ont rebondi sur un post publié sur la page Facebook du Collectif des Afghans sans papier pour identifier cet homme: il s’agit de Samir Hamdard. Ce dernier a été porte-parole des réfugiés afghans sans-papiers entre 2013 et 2014. Il a été médiatisé lors de l’occupation du Béguinage.

«Samir Hamdard est le véritable héros de centaines de réfugiés afghans sans-papiers», rappelle le message posté sur Facebook ce 31 juillet. «Il a passé une grande partie de son temps à aider les Afghans aux prises avec de nombreuses difficultés, notamment parce que ces Afghans étaient en statut irrégulier en Belgique. Même en ayant son titre de séjour, il vivait toujours parmi nous et luttait. Grâce à Samir Hamdard, des centaines d’Afghans sans-papiers ont obtenu leur titre de séjour et continuent de vivre avec des droits en Belgique. Il était une personne forte, courageuse et un symbole d’inspiration positive pour tous. Son absence est une énorme perte». Et le message de finir par cette adresse: «Nous allons vous garder en vie à chacune de nos respirations. Et nous suivrons votre chemin à l’avenir».