Schaerbeek: 4 nouveaux radars dans la chaussée de Haecht

4 nouveaux radars fixes équiperont d’ici fin 2018 la chaussée de Haecht. Cette voirie régionale est au cœur de l’actualité suite à plusieurs accidents graves. Des radars-troçons devraient aussi être installés prochainement boulevards Léopold III et Lambermont.

Schaerbeek: 4 nouveaux radars dans la chaussée de Haecht
Deux des nouveaux radars de la chaussée de Haecht seront placés sur ce carrefour avec l’avenue Voltaire. ©Google Street View

On sait la chaussée de Haecht dans le viseur des autorités schaerbeekoises. Alors que la Commune a mis en place une note stratégique en matière de sécurité routière, elle participait ce 27 juin à une réunion à laquelle étaient aussi conviés Bruxelles Mobilité et le cabinet de Bianca Debaets, Secrétaire d'état bruxelloise à la Sécurité routière (CD&V).

+ LIRE AUSSI | Encore un crash chaussée de Haecht: il encastre sa renault dans un taxi

Cette réunion avait pour objet la négociation avec la Région d’un plan de gestion des radars. Comme décrit dans sa note stratégique, Schaerbeek souhaite en effet davantage de coordination et de disponibilité des différents types de radars mis à disposition par la Région. «Le but de ces échanges était donc d’obtenir une répartition équilibrée des points de contrôle sur les voiries régionales de Schaerbeek», confirme la Commune ce 28 juin.

«Les riverains s’inquiètent»

Deux radars seront placés dans la chaussée de Haecht à hauteur du carrefour avec la rue du Foyer Schaerbeekois.
Deux radars seront placés dans la chaussée de Haecht à hauteur du carrefour avec la rue du Foyer Schaerbeekois. ©Google Street View

Qui annonce qu’un accord a été trouvé concernant la chaussée de Haecht, voirie régionale problématique s’il en est. «D’ici la fin 2018, 2 radars fixes (boîtiers équipés de caméras) seront installés au carrefour avec l’avenue Voltaire et 2 autres au carrefour avec la rue du Foyer schaerbeekois». En même temps, une étude évaluera la faisabilité technique de l’installation d’autres radars fixes aux coins avec l’avenue Rogier et l’avenue Louis Bertrand.

Le Bourgmestre Bernard Clerfayt (Défi) se félicite: «Il y a eu plusieurs accidents graves sur la chaussée d’Haecht et les riverains s’inquiètent. Bien qu’il s’agisse d’une voirie régionale, nous avons à cœur de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour la sécuriser. Nous demandons déjà régulièrement le lidar de la Région et notre zone de police effectue des contrôles de vitesse à l’aide de radars mobiles. L’arrivée des 4 nouveaux radars fixes va permettre une surveillance renforcée et plus régulière».

Schaerbeek annonce enfin que «l’accord de principe concernant le placement du radar-tronçon sur le boulevard Léopold III a bien été confirmé». La mise en œuvre de ce dispositif sur le boulevard Lambermont fera quant à elle l’objet d’une étude technique de faisabilité.