Fabiola fait de Schaerbeek sa reine

Fabiola sort un second clip entièrement tourné à Schaerbeek. De rues en terrains de foot, d’appartements bourgeois en bars de quartier. Un bel hommage à la mixité de la commune.

J. R.

En écaillant le vernis pop de ce second clip de Fabiola, on retrouve un peu de poussière garage. Et puis aussi celle ramenée du terrain de foot du Terdelt où l’ancien d'Austin Lace, d'Hallo Kosmo et des Tellers s’est pris des buts des pieds des kets du quartier.

Comme beaucoup de Schaerbeekois, les gamins ont chaussé les crampons et apporté un peu de sueur bénévole à ce très réussi «Failures», qui n’en est décidément pas une, de «failure» (le mot signifie «échec», «défaillance», en anglais). Les images tournées par Gilles de Voghel vous y baladent d’appartements en bistrots de quartier, de night-shops en trottoirs, de terrains de pétanque en piste d'athlétisme, où le quartet a promené ses instruments.

On adore l’audace du groupe quand il s’incruste dans un appartement de la tour Brusilia pour disputer une partie de Scrabble avec vue sur Joaphat et Reyers. Ou bien quand il gratte ses cordes en plein supermarché. Voir surtout quand il prête ses instruments aux ados. Qui payent cette générosité en sourires tout aussi généreux.

Tout ça nous annonce en album à paraître en octobre sur le label Dear.Deer Records. La voie est royale.