Perquisitions à la commune de Schaerbeek

Un employé de la commune de Schaerbeek arrêté pour deal en association. Il est aussi suspecté d’avoir collaboré à la délivrance illégale de papiers de régularisation de séjour.

Perquisitions à la commune de Schaerbeek

Deux personnes ont été interpellées à l’issue de perquisitions menées mardi, entre autres à l’hôtel communal de Schaerbeek, dans le cadre d’une enquête pour vente de stupéfiants et facilitation de délivrance de papiers, selon une information divulguée mercredi par le quotidien la Dernière Heure et confirmée par le parquet de Bruxelles.

Ce dernier précise que N. M. (45 ans) et D. E. (30 ans) ont été inculpés de vente de stupéfiants en association et placés sous mandat d’arrêt.

En parallèle, une enquête concernant l’émission de faux documents est également menée concernant D. E., employé à la commune de Schaerbeek. Il n’est pas inculpé de ce chef à ce stade de l’enquête.

Le parquet de Bruxelles ajoute que cette vaste enquête liée à la vente de cannabis a été initiée en mars.

C’est dans ce cadre que le juge d’instruction en charge du dossier a diligenté mardi plusieurs perquisitions.

C’est lors de l’enquête initialement menée pour trafic de stupéfiants que les enquêteurs ont découvert des agissements suspects liés à la délivrance illégale de papiers de régularisation de séjour.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.