La faillite du Sheraton représente un danger pour les finances de St-Josse

La faillite de l’hôtel Sheraton annoncée mardi inquiète le bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode Emir Kir, qui appelle à trouver un repreneur rapidement.

La faillite du Sheraton représente un danger pour les finances de St-Josse

Selon le règlement communal qui taxe les hôtels 4 étoiles de plus de 100 chambres à 1 800 euros par chambres, l’arrêt de l’activité hôtelière au Sheraton constituerait une perte de 900 000 euros par an, qui représenterait autour des 30 euros par habitant. «C’est un montant pour nous qui est considérable», commente le bourgmestre. «C’est une grande inquiétude pour les finances communales et nous suivons ce dossier avec énormément d’attention». Sur base du revenu moyen par habitant, Saint-Josse est la commune la plus pauvre du pays.