Un original sorbet à la rose

Le maître-sorbetier Samuel Droeshaut aime les mélanges atypiques, originaux. Parmi ceux-ci, l’association de la rose et du basilic.

Un original sorbet à la rose
36 ©ÉdA

« Je pars d’infusion de jeunes boutons de rose plutôt que de pétales pour éviter un éventuel goût un peu trop cosmétique pouvant même rappeler celui du savon, indique le jeune créateur dont l’atelier se trouve dans le quartier des Marolles. À ce goût, j’ajoute celui du basilic qui donne une touche citronnée, printanière à l’ensemble ». Un sorbet qu’on peut acheter en petit ou grand pot à l’atelier qui vient d’ouvrir à proximité de la rue Blaes.