Saint-Gilles augmente ses tarifs de stationnement au 1er mai

Le PTB dénonce une mesure anti travailleurs. La commune explique suivre simplement la région.

La Rédaction
parking emplacement mobilite ville urbain payant environnement horodateur circulation
©JEAN LUC FLEMAL

La commune de Saint-Gilles devrait adopter son nouveau règlement relatif à la politique communale de stationnement ce jeudi. la commune augmente les tarifs du stationnement en voirie. Comptez 0,90 euro pour la première demi-heure ; 2, 60 euros pour la seconde demi-heure ; 5,30 euros pour la deuxième heure en zone rouge. Pour les zones grises les montants s’élèveront à 0,90 euro pour la première demi-heure ; 2,60 euros pour la seconde demi-heure ; 5,30 euros pour la deuxième heure ; 5,30 euros pour la troisième heure ; 5,30 euros pour la quatrième heure ; 2,60 euros pour la dernière demi-heure. Enfin, il faudra débourser 0,90 euro pour la première demi-heure ; 0,90 euro pour la seconde demi-heure ; 3,50 euros pour la deuxième heure ; 2,60 euros pour chaque heure supplémentaire en zone verte.

Le PTB par la voix de son chef de file Loïc Fraiture, dénonce une augmentation de 80 % par rapport aux anciens tarifs (+ 75 % pour une heure en zone rouge et grise, et + 80 % pour une heure en zone verte). “Cela va permettre à la commune de récupérer environ un million d’euros supplémentaires de recettes. Ça tombe très mal pour les travailleurs et les ménages qui sont déjà en train de s’appauvrir. Il faut qu’Ecolo et PS arrêtent les taxes injustes qui ne tiennent pas compte des réalités des gens et qui pèsent sur les travailleurs et les ménages.” La commune explique suivre l’ordonnance régionale de stationnement. Les nouveaux tarifs entreront en vigueur au 1er mai.

”À Saint-Gilles, la situation est encore plus injuste qu’ailleurs : alors que la commune vend 8700 cartes riverain, il n’y a que 4 400 places en zone verte, et même avec les places en zone grise on n’arrive pas au nombre de cartes riverains. Il n’y a tout simplement pas assez de places pour tout le monde. Les gens tournent pendant des heures, trouvent des solutions de fortune et puis… reçoivent des amendes,” accuse le conseiller communiste. “C’est le cas partout lui répond Catherine Morenville échevine Ecolo en charge de la mobilité. On sait qu’il n’y a pas suffisamment de place et c’est déjà à nuancer parce qu’il y a un roulement. Mais du coup on fait quoi ? On refuse des cartes de riverains ? On les octroie à certaines personnes et pas d’autre ? et sur quel critère ? Le PTB critique facilement mais pour apporter quelle solution ?”

Loïc Fraiture demande à la commune de regarder davantage vers le stationnement hors voiries (notamment parking d’entreprise et d’institution). “Nous n’avons pas beaucoup de places mutualisables et pour chaque nouveau projet nous faisons attention à ce que le stationnement soit ouvert pour le quartier,” explique l’édile Ecolo.

Trois semaines de tolérance

L’élu PTB ajoute dans son communiqué que “lorsque la carte riverain électronique arrive à expiration, le règlement (communal) ne prévoit pas que la commune doive prévenir les détenteurs, par SMS ou courrier postal par exemple. Résultats : les amendes pleuvent et les gens passent un temps fou à essayer de contester.”

”Les désaccords je les comprends et je les assume, lui réplique Catherine Morenville, mais je ne peux pas laisser passer des propos trompeurs.” En effet le règlement de la commune précise bien que Saint-Gilles n’est pas tenue d’informer le titulaire d’une carte de dérogation de l’expiration de celle-ci, “mais nous envoyons tout de même un mail ou un courrier postal six semaines avant l’expiration.” De plus, le paragraphe suivant du règlement précise qu’il y a “une tolérance de 21 jours calendrier à partir du lendemain du jour d’expiration de la validité de la carte sera appliquée dans le cas où le titulaire recevrait des redevances pendant ce délai. Trois redevances maximum pourront être annulées uniquement sur demande du redevable.” “Sur cet aspect Saint-Gilles va plus loin que les autres communes,” conclut l’échevine.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...