Un surcoût de 3,5 millions en personnel: le budget de Saint-Gilles encore en déficit

Le budget 2022 de la Commune de Saint-Gilles est en déficit de 2,6 millions d’euros. Inflation et stagnation des recettes sont pointées du doigt. Les centimes additionnels vont donc augmenter. 

La Rédaction de L'Avenir
 Saint-Gilles voit sont budget en déficit pour la 2eannée consécutive.Mais
Saint-Gilles voit sont budget en déficit pour la 2eannée consécutive.Mais ©ÉdA – Julien RENSONNET

Le budget saint-gillois 2022 est en déficit de 2,6 millions d’euros.C’est la décision prise par le Collège communal et présenté lors du conseil de ce jeudi 30 juin ou le plan de gestion jusqu’à 2024 a été dévoilé.Le budget repose sur 143 millions de dépenses au budget ordinaire. Le retour à l’équilibre "est prévu pour 2023".

Le contexte est dit "difficile", notamment en raison de "l’inflation qui augmente les dépenses en matière de personnel". Ainsi, les dernières indexations salariales représentent un surcoût de 3,5 millions d’euros en 2022.Ce qui n’empêche pas le CPAS de voir sa dotation augmentée de 2 millions.

"Les communes victimes"

En même temps, les recettes stagnent voire diminuent.Notamment les centimes additionnels sur l’impôt des personnes physiques. "Il s’agit là d’un effet retard de la crise sanitaire", précise la Commune.

Le Bourgmestre Charles Picqué (PS) estime que cette situation est notamment due au fait que "de plus en plus de missions sont confiées aux communes par les autres niveaux de pouvoirs, sans que les moyens financiers suivent toujours". Et de plaider pour "dégager des moyens supplémentaires et améliorer la perception de certaines recettes. C’est le cas du précompte immobilier imparfaitement perçu car partagé entre le Fédéral et la Région et dont les communes sont les premières victimes".

Les centimes additionnels vont augmenter

Les autorités saint-gilloises notent que "la tutelle régionale a accepté ce projet de budget dans la mesure où le déficit est absorbé par une partie des réserves constituées avant la crise sanitaire et que le Collège s’est engagé à rétablir l’équilibre budgétaire en 2023". C’est ainsi que "les centimes additionnels au précompte immobilier augmenteront sensiblement (3300 au lieu de 3050 actuellement) à partir de 2023".Ce qui devrait surtout s’appliquer aux propriétaires qui mettent leur bien sûr le marché.En effet, "la plupart des propriétaires qui occupent leur logement seront immunisés via un système automatique de primes".

Rayon investissements, Saint-Gilles prévoit 80 millions d’euros pour les trois prochaines années, 2022 compris donc. "Conséquent", selon le collège. Dans le viseur: rénovation des écoles, des quartiers et des espaces publics, piscine (10 millions).Une partie de ce programme "sera financée par le produit de la vente des parts dans l’intercommunale Brutélé (17 millions d’euros)".