Ils «réquisitionnent» un bâtiment public bruxellois «pour les oubliés de la crise sanitaire»

Depuis ce vendredi, un bâtiment de l’avenue Henri Jaspar à Saint-Gilles est occupé par plusieurs collectifs pour «offrir un toit à des personnes mal-logées».

M.G.

Depuis la fin de l’année passée et l’arrêt de ses activités suite à une mise en liquidation, les locaux de l’ancienne Clinique Antoine Depage à Saint-Gilles sont vides. À l’époque, victime de la nouvelle politique de soins santé, la clinique privée n’avait pas résisté face à la crise.