Leurs copines prostituées se font concurrence avenue Louise: le proxénète albanais avait liquidé son rival

Le procès de Kujtim Puci devant la cour d’assises de Bruxelles débutera vendredi. Il doit répondre du meurtre de Klaudjo Alushi, un concurrent proxénète. Une bagarre à propos de leurs petites amies respectives, prostituées dans l’avenue Louise, avait tourné à la mort.

Leurs copines prostituées se font concurrence avenue Louise: le proxénète albanais avait liquidé son rival

Le procès de Kujtim Puci devant la cour d’assises de Bruxelles débutera vendredi à 14h00 avec le tirage au sort des jurés. L’instruction d’audience, elle, débutera mercredi à 9h00. Kujtim Puci, un Albanais de 31 ans, est accusé d’avoir volontairement tué Klaudjo Alushi, l’un de ses compatriotes, en avril 2012 à Saint-Gilles. Selon l’enquête, les deux hommes étaient des proxénètes et leurs petites amies respectives se faisaient concurrence dans le milieu de la prostitution bruxelloise.

Kujtim Puci doit répondre du meurtre de Klaudjo Alushi, pour lequel il était recherché depuis plusieurs années. Un premier procès avait eu lieu en 2014, devant la cour d’assises de Bruxelles, condamnant Arben Puci, frère de Kujtim Puci, à 18 ans de prison.

Kujtim Puci, lui, avait été condamné par défaut à 30 ans de prison et un troisième homme, Hajdar Allajbej, avait écopé, également par défaut, à 28 ans de prison. Ce dernier est toujours recherché.

Couteau

Le 4 avril 2012, vers 0h40, une bagarre entre six personnes d’origine albanaise avait eu lieu rue de Livourne à Saint-Gilles, à proximité de l’avenue Louise, en face du café «King Bar». Klaudjo Alushi, un Albanais sans résidence fixe en Belgique, âgé de 25 ans, y avait été découvert mort quelques minutes plus tard. La victime avait reçu de multiples coups de couteau.

Emiljano, le frère de Klaudjo Alushi, qui se trouvait avec lui au moment des faits, avait livré à la police les noms des auteurs de l’agression. Il s’agissait selon lui d’Arben et Kujtim Puci ainsi que de Hajdar Allajbej. Selon un témoin, la bagarre avait un rapport avec la concurrence que les petites amies respectives de Klaudjo Alushi et de Kujtim Puci se faisaient dans le milieu de la prostitution sur l’avenue Louise.

Seul Arben Puci avait été arrêté, après s’être livré à la police. Les deux autres avaient pris la fuite et fait l’objet de mandats d’arrêts internationaux.

Arben Puci avait affirmé être le seul auteur de la dizaine de coups de couteau et expliqué avoir agi en état de légitime défense. Mais la cour d’assises de Bruxelles a estimé que chacun des trois hommes était soit auteur soit coauteur d’un meurtre.

Arrêté plusieurs années après les faits, Kujtim Puci sera jugé sur opposition devant cette même cour, dès vendredi.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.