Renfort policier à la prison de Saint-Gilles pour apaiser les tensions du week-end

Douze inspecteurs et un commissaire renforcent les effectifs à la prison de Saint-Gilles ce lundi matin. Ce renfort policier fait suite aux tensions ressenties au cours des grèves de ce week-end.

Renfort policier à la prison de Saint-Gilles pour apaiser les tensions du week-end

Trente-deux gardiens sur quatre-vingt cinq ont pris leur poste, lundi, dès six heures du matin, en cette nouvelle journée de grève à la prison de Saint-Gilles, a indiqué Laurent Sempot, le porte-parole de la direction des établissements pénitentiaires. Le porte-parole ajoute qu'à la suite de tensions ressenties au cours du week-end, la décision a été prise de faire appel au renfort de policiers lundi. Le délégué CGSP Laurent Lardinois confirme que le week-end a été tendu et précise que les causes en sont multiples.