Pas de renfort policier à la prison de Saint-Gilles en grève

Trente-cinq gardiens de la prison de Saint-Gilles sur environ 85 sont venus prendre leur poste ce vendredi après-midi, malgré la grève.

Pas de renfort policier à la prison de Saint-Gilles en grève

En concertation avec la police, la direction et l’administration centrale ont décidé de ne pas mobiliser de policiers pour assurer le fonctionnement de la prison, a indiqué Laurent Sempot, le porte-parole de la direction des établissements pénitentiaires.