Nomination de Saliha Raïss : un moment à double tranchant pour le PS et le MR, les deux partis de la majorité molenbeekoise

La désignation de Saliha Raïss comme échevine pourrait rebattre des cartes dans les coulisses des deux partis de la majorité molenbeekoise.

Sylvain Anciaux
Saliha Raiss devient la nouvelle échevine à Molenbeek-Saint-Jean en remplacement de Jef Van Damme
Saliha Raiss devient la nouvelle échevine à Molenbeek-Saint-Jean en remplacement de Jef Van Damme ©D.R.

Rarement la nomination d’une échevine avait fait tant couler d’encre. Grâce à l’opposition, Saliha Raïss sera, probablement, la nouvelle édile en charge des Travaux publics et de l’Enseignement néerlandophone suite au départ de Jef Van Damme (Vooruit) ce mercredi. Au plus grand désarroi du MR, qui refuse de signer son acte de présentation car l’élue est voilée. Ce précieux sésame doit être signé par une majorité de conseillers communaux, ce qui sera possible car l’opposition soutient la jeune socialiste. Bref, Saliha Raïss rentre dans l’exécutif pour un an, et ses collègues de majorité, socialistes comme libéraux, ne semblent pas d’humeur à organiser un pot de bienvenue…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...