Un banal contrôle routier mène la police à plus de 100.000€ à Molenbeek

Deux contrôles dans les rues de Molenbeek ont mené à des perquisitions. Des balles, des armes, de la drogue et des billets ont été retrouvés.

Belga
 La police bruxelloise de la zone Ouest a saisi armes et argent liquide sur base de deux contrôles en rue.
La police bruxelloise de la zone Ouest a saisi armes et argent liquide sur base de deux contrôles en rue. ©Belga (illustration)

La zone de police Bruxelles-Ouest a saisi une arme automatique avec deux chargeurs et quarante-huit balles lors d’une perquisition le 17 novembre dernier, a-t-elle communiqué mercredi. Elle a également saisi, le lendemain, lors d’un contrôle routier suivi d’une perquisition, une somme d’argent en liquide de près de 100.000 euros ainsi qu’une arme à feu. Deux suspects ont été arrêtés et mis à disposition du parquet de Bruxelles.

"Un citoyen a pris la fuite en courant, le 17 novembre 2022 à 18h40, à Molenbeek-Saint-Jean, lorsqu’il a vu un véhicule de police en patrouille s’approcher", a relaté la police. "La patrouille a pu l’intercepter et, lors de la fouille corporelle, a trouvé sur lui une somme de 180 euros en petites coupures. Lors de la perquisition à son domicile, deux balances de précision, une centaine de sacs vides, une petite quantité de cannabis et une arme automatique avec deux chargeurs et quarante-huit balles de calibre 7.65 ont été trouvés. Tout a été saisi et, après audition, le suspect a été mis à la disposition du parquet", a-t-elle poursuivi.

"Lors d’un contrôle routier le 18 novembre 2022 à 8h00, à Molenbeek-Saint-Jean, nous avons trouvé une somme de 4.000 euros dans un véhicule", a encore communiqué la zone de police. "Le conducteur du véhicule ne pouvait pas justifier la provenance de l’argent. Lors de la perquisition à son domicile, une somme de 95.120 euros supplémentaire, ainsi qu’une arme à feu dans un faux plafond, ont été récupérées sur indication du suspect. Tout a été saisi et le suspect a été mis à la disposition du parquet. Après audition, il a été libéré. L’enquête est en cours", a-t-elle ajouté.