Logement, recyclerie, crèche, cirque, jeux... : la Grande Halle est ouverte en bord de canal à Molenbeek

La « Grande Halle », projet-phare du contrat de quartier durable « Petite Senne » à Molenbeek, a été inaugurée.

Les autorités publiques locales, régionales et fédérales ont inauguré mardi en fin de journée la "Grande Halle", projet-phare du contrat de quartier durable "Petite Senne", à Molenbeek, et plus largement, un des projets emblématiques du programme régional de redéploiement de la zone du canal.

La "Grande Halle" est implantée dans une ancienne halle industrielle construite au début des années 1920 sur le quai de l’Industrie (n°79-81), dans l’intérieur d’îlot formé par le quai du canal, les rues de Gosselies, de Liverpool et Heyvaert.

Ce nouvel espace public ouvert réunit, dans son périmètre, des activités collectives liées au réseau associatif et des services publics (dont une crèche à même d’accueillir, bientôt, et dans un premier temps, 72 enfants); des logements intergénérationnels ; une recyclerie vélo ; des espaces de jeux pour les enfants, et bientôt l’école du cirque "Circus zonder handen".

Nouvelle liaison

Cet espace ouvert dans un quartier densément bâti apporte une nouvelle liaison entre le quai du canal et la rue Heyvaert. Cette connexion réservée aux piétons et aux cyclistes améliorera le réseau local de mobilité douce.

Deux grues surplombant le canal, vestige et symbole du passé industriel de la halle, ont été restaurées.

La Grande Halle constitue un nouveau point de repère visuel du Plan Canal de la Région bruxelloise visant à redynamiser quelque 700 hectares situés en bordure de la voie d’eau qui traverse l’ouest de la capitale.

Financés par les pouvoirs publics, le montant des travaux s’élève à 8,6 millions d’euros. Les travaux ont débuté en janvier 2020.

L’inauguration a eu lieu avec la participation, entre autres, de la bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux (PS), et de mandataires molenbeekois ; de la ministre fédérale en charge de Beliris – lequel a financé l’essentiel du projet –, Karine Lalieux (PS), et d’une représentante du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS).