4 hospitalisations après un incendie à Molenbeek: «Les détecteurs de fumée sauvent des vies»

Les pompiers de Bruxelles sont intervenus, mardi vers 00h50, pour un incendie dans une maison de trois étages située rue Melpomène à Molenbeek-Saint-Jean.

 «Ce fait montre une nouvelle fois que les détecteurs de fumée peuvent effectivement sauver des vies. En région bruxelloise, une telle installation n’est obligatoire que dans les biens en location, mais le Service d’Intervention et d’Aide Médicale Urgente (SIAMU) de Bruxelles insiste pour étendre cette obligation vers tous les logements», a commenté Walter Derieuw.
«Ce fait montre une nouvelle fois que les détecteurs de fumée peuvent effectivement sauver des vies. En région bruxelloise, une telle installation n’est obligatoire que dans les biens en location, mais le Service d’Intervention et d’Aide Médicale Urgente (SIAMU) de Bruxelles insiste pour étendre cette obligation vers tous les logements», a commenté Walter Derieuw. ©Pompiers de Bruxelles
Belga

Quatre habitants, intoxiqués par la fumée, ont été transportés à l’hôpital. La personne qui a passé l’appel aux services de secours a été alertée par l’alarme d’un détecteur de fumée.

"Le requérant a été réveillé par le déclenchement du détecteur de fumée dans la cage d’escalier. Il a signalé un dégagement de fumée venant du rez-de-chaussée", a expliqué Walter Derieuw, porte-parole des pompiers de Bruxelles.

"À notre arrivée, tous les occupants étaient dehors et il y avait effectivement beaucoup de fumée qui s’échappait de l’appartement au rez-de-chaussée. Il s’agissait d’un incendie couvant dans la chambre. L’origine est accidentelle mais reste encore à déterminer. L’appartement sinistré est inhabitable. Il y a aussi des dégâts de fumée dans la cage d’escalier, mais les autres logements restent habitables", a-t-il dit.

Ce fait montre une nouvelle fois que les détecteurs de fumée peuvent effectivement sauver des vies

"Quatre personnes, vivant au rez-de-chaussée et au deuxième étage, ont inhalé de la fumée. Elles ont été transférées vers l’hôpital. Les autres habitants ont été soignés sur place", a affirmé le porte-parole.

"Ce fait montre une nouvelle fois que les détecteurs de fumée peuvent effectivement sauver des vies. En région bruxelloise, une telle installation n’est obligatoire que dans les biens en location, mais le Service d’Intervention et d’Aide Médicale Urgente (SIAMU) de Bruxelles insiste pour étendre cette obligation vers tous les logements", a commenté Walter Derieuw.