Une ancienne ferme de Molenbeek transformée en Maison de la Nature

La Maison de la Nature a été inaugurée jeudi matin, chaussée de Ninove à Molenbeek. Sur 900m2 près du Scheutbos, cette ancienne ferme a été reconvertie en espace pédagogique pour les enfants. Ils y seront initiés à la nature, la faune, la flore, l’écologie, la gestion de l’eau, la gestion des énergies...

La Maison de la Nature a été inaugurée jeudi matin, chaussée de Ninove à Molenbeek-Saint-Jean, en présence de la bourgmestre de la commune Françoise Schepmans.

Une soixantaine d’enfants des écoles voisines étaient présents. Ils étaient venus avec l’école francophone Aux Sources du Gai Savoir et l’école néerlandophone Paloke.

Une ancienne ferme de Molenbeek transformée en Maison de la Nature

La Maison de la Nature, d’une superficie de 900 m2, est située dans la zone de protection du site semi-naturel classé du Scheutbos à Molenbeek. La transformation de cette ancienne ferme a commencé à l’été 2016. Le projet comprenait la rénovation de la bâtisse principale, de ses annexes et de la cour ainsi que la construction d’un logement familial pour le concierge. Le coût des travaux s’est élevé à 2,6 millions d’euros.

Le site a été reconverti en une ferme d’animation pour enfants avec des activités éducatives tout au long de l’année. Lorsqu’il sera pleinement opérationnel, début 2019, ce lieu de rencontre encouragera les initiatives du quartier pour la nature et l’environnement, en favorisant l’échange pédagogique, social et culturel sur les sujets liés à la nature, la faune, la flore, l’écologie, la gestion de l’eau, la gestion des énergies... La ferme sera un lieu de conférences, d’expositions temporaires, de réunions pour les associations et accueillera le centre de démonstration au compostage.

Beliris a ici mis en œuvre un projet imaginé par la commune. «Apprendre à un enfant les choses élémentaires de la nature, développer son sens de la protection de la nature, c’est en faire de vrais citoyens mais ce n’est pas si simple», estime Didier Reynders, Vice-Premier ministre en charge de Beliris, l’opérateur fédéral pour les projets liés à l’accord de coopération entre le gouvernement fédéral et la Région de Bruxelles. «On a besoin d’expérimenter dans des lieux comme des fermes pédagogiques. (...) Ce projet a un réel sens et montre que les moyens et l’expertise de Beliris, en collaboration avec les communes, sont essentiels au développement de la région bruxelloise. L’idée de cette maison de la nature revient à plusieurs partenaires: les amis du Scheutbos, la commune mais aussi l’ancien fermier Monsieur Claes qui se sont tous battus pour que ce bâtiment conserve son esprit agricole».