Grand jour à Molenbeek et Berchem-Sainte-Agathe: l’école secondaire Plurielle est ouverte

Rentrée inédite à Berchem et Molenbeek: les deux communes du nord-ouest de Bruxelles, en proie à une pénurie chronique de places dans le secondaire, ouvrent coinjointement deux entités de leur école Plurielle.

Quatre écoles secondaire ouvrent en cette rentrée à Bruxelles. Outre un DOA à Anderlecht et le Lycée Lallemand à Saint-Gilles, la capitale inaugure aussi la «fameuse» école Plurielle et ses deux entités, conçue conjointement par les communes de Molenbeek et Berchem-Sainte-Agathe, ainsi que la Fédé Wallonie-Bruxelles.

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte (PS) a ainsi assisté lundi matin à la rentrée de la nouvelle école secondaire Plurielle Maritime, dans le bas de Molenbeek, non loin du canal. La Bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans (MR) et l’échevin de l’Enseignement berchemois Pierre Tempelhof (MR) l’accompagnaient.

S’inscrivant dans la volonté politique de créer de nouvelles places pour faire face au boom démographique dans la capitale, cette nouvelle école relève – et c’est une première – d’un pouvoir organisateur mixte, composé à la fois du niveau communal, d’une ASBL d’enseignants, de l’ULB et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Demotte à l’école Plurielle avec Schepmans et Tempelhof.

Sur la rentrée à Bruxelles

+ ANALYSE | «Faut-il réellement créer toutes les places qui seraient manquantes dans les écoles de Bruxelles en 2025?»

+ REPORTAGE | Rentrée au Lycée Intégral Roger Lallemand, nouvelle école secondaire publique à Saint-Gilles: «Ici, tu ne coches pas de cases d'options quand tu t'inscris»

+ REPORTAGE (2016) | Berchem : «Deux écoles de 600 élèves, c'est plus sympa qu'une de 1200»

La conception de l’école Plurielle marie les différents acteurs: novateur.

Celle-ci a mobilisé quelque 7 millions d’euros pour racheter et adapter les anciens bureaux administratifs d’une entreprise de construction.

Cinq classes de 1re secondaire accueillant 125 élèves ont fait leur rentrée ce lundi. La 2e année du cycle secondaire sera ajoutée à la rentrée 2018, et ainsi de suite.

Plutôt que d’obliger les réseaux d’enseignement à fusionner, le ministre-président a salué lundi la collaboration de ces différents acteurs qui ont décidé de coopérer ensemble pour mettre cette école un peu particulière sur pied.

Plus de 600 élèves

Pratiquant la pédagogie active, et établie dans un quartier plutôt défavorisé de Bruxelles, l’école devrait accueillir à terme un peu plus de 600 élèves.

Une autre école issue du même projet – et relevant du même pouvoir organisateur – a également ouvert ses portes lundi dans le haut de Molenbeek, à proximité de Ganshoren: elle se situe dans le quartier du Karreveld, sur la chaussée de Gand, dans les anciens bâtiments de la firme Takeda.

Signe sans doute du froid entre partenaires de majorité, le ministre-président et la ministre de l’Éducation ont vécu cette rentrée dans le secondaire chacun de leur côté, Marie-Martine Schyns (cdH) étant lundi matin en déplacement à l’athénée de Dinant.

Vendredi, pour la rentrée dans le primaire, il en avait déjà été ainsi.

 Reste plus qu’à bosser!

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.