Supprimer les guichets en gare de Jette? «Contraire au développement du réseau S bruxellois»

La CGSP Cheminots bruxelloise s’élève vertement contre la fermeture des guichets de la gare de Jette. Il s’agit pour le syndicat du rail de rester cohérent avec l’idée de développement d’un réseau suburbain bruxellois.

Supprimer les guichets en gare de Jette? «Contraire au développement du réseau S bruxellois»
La SNCB projette de fermer les guichets de 44 gares, dont celle de jette. ©Photo News

La Régionale bruxelloise de la CGSP Cheminots est très remontée contre l'annonce de fermeture de 44 points de vente annoncée ce 1er février par la SNCB. Le syndicat du rail vise particulièrement la seule gare bruxelloise concernée par cette mesure, celle de Jette.

«Cette décision prise à la hâte, sans aucune concertation sociale, est d’autant plus incompréhensible que le nombre de voyageurs montés en gare de Jette atteint en moyenne près de 3.500 personnes par semaine (chiffres de 2019)», tempête la CGSP Cheminots. «Supprimer les guichets dans les gares, c’est laisser la porte ouverte au vandalisme et aux fraudes. Il y aura moins de sécurité, mais aussi moins de services pour le public. Les gens aiment bien se renseigner aux guichets!»

La gare de Jette se trouve sur la ligne 50 de Bruxelles à Gand. Elle est située place Cardinal Mercier, à proximité du centre-ville de Jette. Ce qui fait dire au syndicat du rail que la suppression des guichets là-bas «est également contraire au développement du réseau suburbain bruxellois (Réseau S)».

La CGSP Cheminots de Bruxelles «demandera donc une réunion de concertation avec la Direction. Si le dialogue devait échouer, nous demanderions à nos instances de déposer rapidement un préavis de grève. Il en va du maintien d’un service public de qualité et de l’avenir du personnel de la filière vente». Selon le syndicat, «ce dernier ressent de plus en plus le manque de perspectives d’évolution de carrière».

Les plus consultés depuis 24h