L’ancien bourgmestre de Forest Stéphane Roberti peut conserver le salaire perçu durant sa maladie

La commune de Forest a décidé que l’ancien bourgmestre Stéphane Roberti, en congé maladie pendant plus d’un an, pouvait conserver sa rémunération perçue depuis son arrêt.

Belga
 À l’arrêt depuis novembre 2020 puis remplacé, Roberti peut conserver ses émoluments.
À l’arrêt depuis novembre 2020 puis remplacé, Roberti peut conserver ses émoluments. ©ÉdA – Julien RENSONNET

Stéphane Roberti avait annoncé en novembre 2020 qu’il se mettait en retrait "pour quelque temps" du poste de bourgmestre. Il avait espéré pouvoir reprendre sa fonction mais avait finalement annoncé sa démission en février dernier.

"Le groupe Écolo a demandé au collège de suivre les avis de l’administration communale et de la tutelle régionale", plaidant pour le maintien du traitement salarial du bourgmestre pendant une période de maladie. Roberti devrait donc pouvoir conserver ses émoluments touchés jusque fin 2021.

La Région bruxelloise a par ailleurs approuvé en mars un projet d’ordonnance visant à régler le traitement des bourgmestres et échevins en cas de maladie. Le texte prévoit qu’un bourgmestre dont l’absence est couverte par un certificat médical puisse encore percevoir son traitement, mais pas plus de trois mois. Le mandataire relèvera ensuite du régime de sécurité sociale qui lui est applicable. Le bourgmestre faisant fonction percevra le traitement lié à la fonction à l’expiration de la période ininterrompue de trois mois.