L’Europe dit oui aux insectes

Petit à petit, les insectes arrivent sur le marché alimentaire. Si le public n’est pas encore prêt à manger des vers entiers, les mentalités évoluent doucement.

Nadia CHATER
L’Europe dit oui aux insectes

Les insectes dans l'alimentation, on en parle depuis longtemps, mais ils restent rares sur les étals. Pourquoi? «Parce qu'il n'y a pas assez d'études sur le sujet et que l'Europe applique un gros principe de précaution», note Delphine Dulière. Avec Gabrielle Wittock, initiatrice du concept, elle commercialise des crackers à base de farine de grillons sous l'appellation Yuma Food, à Bruxelles. Toutefois, les lignes commencent à bouger puisque l'Union européenne a autorisé l'intégration de certains insectes dans les préparations culinaires et se penche sur de nouveaux dossiers (lire en page de droite).