Le Bastognard François-Xavier Lambory élu jeune chef de l’année au Gault et Millau

Les lauréats du Gault et Millau 2002 ont été dévoilés ce lundi. Le Bastognard François-Xavier Lambory est élu jeune chef de l’année à Bruxelles.

Le Bastognard François-Xavier Lambory élu jeune chef de l’année au Gault et Millau

Le guide Gault et Millau a livré son classement et ses récompenses pour 2022. Le jeune chef de l’année à Bruxelles est François-Xavier Lambory.

François-Xavier Lambory est originaire de Bastogne. Agé de 36 ans, il est à la tête du Stirwen, établissement réputé situé à Etterbeek, en région bruxelloise. Un restaurant qu’il a repris en 2014 après avoir travaillé au Cinq à Paris, au Bonbon à Bruxelles ou encore au Seagilld’Yves Mattagne, des maisons prestigieuses.

Après des études secondaires à Bastogne, François-Xavier Lambory a pris la direction de Bruxelles pour étudier l’économie. "Mais en me rendant avec mon ami Benoit Bertozzi (NDLR: propriétaire du Saint-Germain à Bastogne) à la visite d’une école hôtelière à Namur, j’ai eu un coup de foudre. J’ai compris que c’était ce que je voulais faire."

Le petit étudiant a bien grandi pour se faire une place parmi les meilleurs, avec cette récompense au Gault et Millau 2022.

"Je suis aussi surpris qu’heureux, c’est une belle vitrine, dit-il. Il y a eu les travaux, les attentats, des travaux encore et puis le coronavirus. On a tenté de maintenir la tête hors de l’eau et puis il y a cette récompense pour toute l’équipe. C’est fabuleux."

La cuisine de François-Xavier Lambory est gastronomique et il la définit comme "classique, française avec une touche de modernité. La qualité et la saisonnalité des produits sont forcément importantes." Et si vous passez par là, le chef vous conseille "le foie gras en croûte de sel et d’algue" ou "le dos de chevreuil au cacao".

En couple avec Julie Parmentier, de Limerlé, et papa de deux enfants, François-Xavier Lambory reste très attaché à sa région natale. "J’y reviens dès que possible, même si ce n’est pas assez souvent avoue-t-il. Et j’ai aussi le rêve d’y ouvrir un gîte avec une table d’hôtes. Mais ce n’est pas pour tout de suite. Je suis très heureux et épanoui dans mon projet bruxellois."