Maron précise pourquoi le Fuse ferme : “Un accord était sur la table mais le riverain a finalement changé d’avis au dernier moment”

Il ressort que le Fuse et son riverain s’étaient mis d’accord avant que ce dernier ne décide in extremis de maintenir sa plainte. Si le Gouvernement bruxellois s’engage à tout tenter pour rouvrir le Fuse, Maron précise qu’il ne peut tout simplement pas s’asseoir sur la loi.

Belga
Le Fuse lors des célébrations symboliques de la fin de la nuit bruxelloise lors des confinements dus au Covid, samedi 13 mars 2021. en
La Fuse, célèbres club techno de la rue Blaes dans les Marolles à Bruxelles, doit fermer suite à un litige avec un voisin concernant ses nuisances sonores. ©Belga - Nicolas Maeterlinck

Le Ministre bruxellois de l’Environnement Alain Maron (Ecolo) a précisé la position du Gouvernement bruxellois quant à l’annonce de la fermeture du Fuse, mythique club techno de la rue Blaes. Le Gouvernement assure qu’il tentera de dénicher une solution pour la réouverture du night-club “le plus vite possible”. L’écologiste assure d’ailleurs qu’on était à deux doigts de la solution ce mercredi 11 janvier-même.

Il ressort en effet qu’une réunion de travail s’est tenue ce mercredi avec le cabinet Maron, son administration responsable Bruxelles Environnement, la Ville de Bruxelles et les dirigeants du Fuse. Maron assure que c’était “constructif” et qu'” une solution était sur la table”.

”Il y avait un accord global dans lequel la plainte du riverain devait être retirée. Tout était en ordre. Mais il s’avère que le plaignant n’a finalement pas retiré sa plainte. Nous avions un accord pour enrayer les procédures. Maintenant, nous devons trouver une autre solution”.

Que risque le Fuse s’il passe outre la décision régionale ? Maron assure qu’il ne peut pas balayer la décision de Bruxelles Environnement, qui repose sur une base légale. Si la boîte ouvre tout de même, elle s’expose à de lourdes sanctions financières. “Tout le monde doit respecter la loi. Mais nous cherchons une solution pour rouvrir le Fuse en la respectant”, appuie l’élu. “Personne ne veut la fermeture du Fuse, et nous sommes tous d’accord là-dessus au Gouvernement”.

Tout le monde doit respecter la loi. Mais nous cherchons une solution pour rouvrir le Fuse en la respectant.

- Alain Maron, Ministre bruxellois de l'Environnement (Ecolo)

Désormais, le Conseil bruxellois de l’Environnement doit se pencher sur l’appel du Fuse. Mais sa décision pourrait rester la même. Maron se veut prudent et souhaite laisser la procédure aller à son terme, comme ça serait le cas si le voisin retirait sa plainte.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...