Le Fuse, célèbre nightclub bruxellois, doit fermer ses portes suite à des plaintes d'un voisin

Après presque 29 ans d'existence !

La Rédaction
Belga

Le Fuse a reçu de la Région bruxelloise l'ordre immédiat de jouer de la musique à 95 dB maximum et de fermer ses portes à 2h00 du matin. "Il est impossible d'ouvrir un club dans ces circonstances, le club restera donc fermé à partir d'aujourd'hui", explique le célèbre nightclub bruxellois dans un communiqué.

La raison de cette décision est les plaintes d'un voisin qui a acheté une maison adjacente, il y a quelques années. "Bien que d'importants travaux d'isolation aient été exécutés et qu'un compromis ait été intensément travaillé, cela n'a pas résolu le problème".

guillement

Il est très regrettable qu'un club emblématique rassemblant des milliers de mélomanes et d'artistes, employant 10 personnes la semaine et 80 salariés le week-end, soit mis en péril à cause d'un voisin.

Le Fuse a été créé en 1994 par Thierry Coppens et Peter Decuypere. La boîte de nuit est spécialisée dans la diffusion de la musique électronique. C'est une référence reconnue dans le monde de la techno en Belgique.

Le nightclub indique avoir introduit un recours contre cette décision, une décision est attendue d'ici le 25 janvier. "Il est très regrettable qu'un club emblématique rassemblant des milliers de mélomanes et d'artistes, employant 10 personnes la semaine et 80 salariés le week-end, soit mis en péril à cause d'un voisin. Force est de constater que la fermeture du Fuse Club et des soirées qu'il organise a également un impact sur l'économie locale, le tourisme étranger et la vie culturelle bruxelloise."

"Nous appelons les autorités régionales compétentes à revenir sur cette décision. Comme toujours, Fuse est prêt à travailler ensemble de manière constructive pour trouver une solution. Nous espérons une décision rapide et positive pour rouvrir le club techno le plus ancien de Belgique."

𝗢𝗙𝗙𝗜𝗖𝗜𝗔𝗟 𝗦𝗧𝗔𝗧𝗘𝗠𝗘𝗡𝗧 After almost 29 years of existence, Fuse has received from the Brussels Regional Administration...

Posted by Fuse on Thursday, January 12, 2023

"Le #Fuse doit vivre", a réagi sur Twitter Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles. "Il s'agit d'un monument qui a tellement apporté à notre capitale. Je m'engage à tout faire pour trouver une solution pour qu'il rouvre au plus vite".

guillement

Le Fuse doit vivre. Il s'agit d'un monument qui a tellement apporté à notre capitale. Je m'engage à tout faire pour trouver une solution pour qu'il rouvre au plus vite.

Pascal Smet de son côté, Secrétaire d'État à l'Urbanisme, assure sur Twitter que "la vie nocturne est une part essentielle dans la vie urbaine. On ne peut pas laisser cette icone bruxelloise mourir. Chacun doit prendre ses responsabilité et être constructif pour trouver une solution".

Le ministre bruxellois de l'Environnement Alain Maron (Ecolo) "souhaite que tous les efforts soient entrepris en vue d'une réouverture rapide de ce haut lieu festif bruxellois". Il affirme, dans une réaction, avoir "réuni mercredi les responsables de la police de l'environnement et l'exploitant du Fuse en vue d'identifier les pistes de solution permettant une réouverture rapide".

"Les échanges ont été constructifs, mais nécessitent désormais l'échange de documents techniques entre l'exploitant et la police de l'environnement", précise encore le ministre. Un recours a également été introduit devant le Collège d'environnement.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...