De Croo condamne les émeutes, Mme Verlinden remercie les forces de l’ordre

Le Premier ministre Alexander De Croo a condamné les émeutes qui ont éclaté dans le centre de Bruxelles dimanche en fin d’après-midi après la victoire du Maroc contre la Belgique dans le cadre de la Coupe du monde de football au Qatar.

Belga
 Alexander De Croo a suivi le match depuis l’Ukraine et a ensuite condamné les incidents qui ont suivi.
Alexander De Croo a suivi le match depuis l’Ukraine et a ensuite condamné les incidents qui ont suivi. ©BELGA

"Le football doit être une fête", a-t-il déclaré lors de son retour d’une visite de deux jours en Ukraine. 

M. De Croo (Open Vld) a également souligné que la violence est inappropriée dans de telles circonstances.

La ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, a pour sa part déclaré trouver "attristant de voir comment quelques-uns profitent de la situation pour provoquer une émeute" 

Elle a, sur Twitter, remercié les forces de l’ordre qui, selon elle, "mettent tout en œuvre pour mettre un terme" aux violences "et feront tout pour identifier les émeutiers dans les prochains jours".

Une centaine d’agents ont dû intervenir contre des émeutiers qui ont détruit du mobilier urbain, retourné au moins une voiture et lancé des projectiles sur les agents. La police a utilisé des gaz lacrymogènes et un canon à eau.

Selon la police, les violences dans le centre de Bruxelles ont éclaté durant le match Belgique-Maroc.  

"A 15h22, des dizaines de personnes, dont certaines cagoulées, ont cherché l’affrontement avec les services de sécurité", a déclaré la porte-parole de la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles, Ilse Van de Keere.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...