Retour sur lavenir.net

Sapin enfin allumé, 240 chalets ouverts… les Plaisirs d’Hiver de Bruxelles, c’est parti : “on s’attend à une édition record” (PHOTOS)

Le marché de Noël bruxellois a été inauguré ce vendredi. Reportage sur place à l’ouverture.

Ro.Ma.
Plaisirs d'hiver, édition 2022. ©Ennio Cameriere

La nuit tombe, le majestueux sapin venu de l’est du pays s’allume. Une Grand-Place de Bruxelles noire de monde. Les Plaisirs d’Hiver sont officiellement lancés jusqu’au 1er janvier. Une 22e édition que les commerçants attendaient avec impatience après une édition annulée et une autre écourtée et marquée par la crise sanitaire.

plaisir d'hiver a bruxelles ©cameriere ennio
plaisir d'hiver a bruxelles ©cameriere ennio

Fini les bracelets (CST), heureusement !”, s’exclame Joëlle, 72 ans, et présente sur le marché “depuis son début” avec ses traditionnels “vin chaud et gaufres”. Non loin, avec vue sur la Bourse, Anne de la Maison du Cougnoux, propose une autre “valeur sûre” du marché de Noël : “les cougnous restent un produit de saison que les gens veulent à ce moment de l’année.”

plaisir d'hiver a bruxelles ©cameriere ennio
plaisir d'hiver a bruxelles ©cameriere ennio
Les Plaisirs d'Hiver de retour à Bruxelles le 25 novembre avec plusieurs nouveautés

Au total, le marché compte 240 chalets. “On s’attend à une édition record”, espère l’indétrônable Patrick De Corte dans son stand à vin chaud. Les Plaisirs d’Hiver ont été élus le meilleur marché de Noël du monde”, rappelle-t-il.

plaisir d'hiver a bruxelles ©cameriere ennio

On a retrouvé la liberté, et les gens ont envie de revenir.” Si le covid semble loin, une autre réalité s’impose : la crise énergétique sans précédent, et ses répercussions sur le pouvoir d’achat. “Ça ne se ressent pas ce soir en tout cas”, juge Joëlle. “Par contre, les touristes asiatiques ne sont pas encore de retour, or il s’agissait d’une clientèle importante.”

Le Québec et le “made in Belgium” à l’honneur

Cette année, les invités sont les premières nations du Québec. Un spectacle de danse s’est déroulé ce vendredi d’ouverture à la Tour Noire et une soupe traditionnelle de gibier a été distribuée. Beatrice, tout droit venue du Québec, ne cache pas son émotion : “C’est une belle reconnaissance. Ce n’est que rarement que les premières nations sont mises en avant.”

plaisir d'hiver a bruxelles ©cameriere ennio
plaisir d'hiver a bruxelles ©cameriere ennio
plaisir d'hiver a bruxelles ©cameriere ennio
Drop zone trottinettes, parkings, apps...: voilà le plan mobilité des Plaisirs d’Hiver pour ne pas vous engluer dans le trafic vers les chalets

Parmi les nouveautés de cette édition, notons le marché d’artisanat dans les Halles Saint-Géry. “Il manquait ce type un lieu pour les artisans”, se réjouit l'Anderlechtoise Lise, de la boutique Bacha, qui réalise des boucles d’oreilles en argile polymère.

plaisir d'hiver a bruxelles ©cameriere ennio

Place de Brouckère également, on retrouve des artisans cette année. “On a voulu mettre à l’honneur le made in Belgium”, explique l’échevin des Affaires économiques, Fabian Maingain (Défi). L’élu amarante insiste sur les effets collatéraux du marché : “12 millions de retombées économiques”.

Enfin, particularité de cette édition 2022 : la Coupe du Monde ! L’emblématique Patrick De Corte promet : “si les Diables vont en finale, on fait moitié prix le jour du match.”

plaisir d'hiver a bruxelles ©cameriere ennio

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité