Le titre de « Brusseleir de l’année » décerné à l’Union Saint-Gilloise

Le " Brusseleir van’t joêr " 2022 a été décerné mercredi à la Royale Union Saint-Gilloise lors d’une cérémonie organisée au sein du club de football. L’ancien homme politique Vic Anciaux a obtenu le prix d’honneur du " Brusseleir vè et leive ".

Belga
Le titre de « Brusseleir de l’année » décerné à l’Union Saint-Gilloise
©BELGA

Le prix du Brusseleir de l’année est remis chaque année à une personne ou une organisation qui contribue de manière honorable à la valorisation de la capitale. 

L’Union Saint-Gilloise a été choisie après une année de réussite extraordinaire. Des résultats "terribles", des mots du directeur général de Brusseleir!, l’association qui promeut le brussels (un dialecte flamand parsemé de mots français). Il dit avoir voulu honorer un club qui "rassemble", tant au sein de l’équipe que dans le public.

Le club jaune et bleu, dont le stade se situe à Forest depuis 1920, est l’un des plus titrés de l’histoire du football belge. La majorité de ses succès datent d’avant la Seconde guerre mondiale. Mais après avoir remporté le titre en division 1B lors de la saison 2020-2021, l’équipe évolue à nouveau en division 1A depuis la saison 2021-2022.

Le capitaine de l’équipe, Teddy Teuma, est venu en personne recevoir le prix pour son club, accompagné des supporters Jean-Pierre Van Roy et Yoan Yangassa. 

"C’est l’ADN du club qui est célébré aujourd’hui, et tout ce que nous montrons sur et en dehors du terrain", a déclaré Teddy Teuma. "L’atmosphère et la passion qui règnent ici m’ont fait sentir dès le premier instant qu’il s’agit d’un club bruxellois qui défend ses valeurs."

Vic Anciaux, ancien homme politique de la Volksunie,  s’est vu décerner le titre de "Brusseleir vè et leive" pour son engagement de longue date dans la culture et la vie communautaire bruxelloises. Il a notamment joué un rôle important dans l’acquisition de l’Ancienne Belgique en tant que maison de la culture flamande. 

Le prix du Brusseleir de l’année marque aussi le début de la 18e Semaine du bruxellois (Weik van’t Brussels), qui propose plusieurs projets et spectacles du 23 novembre au 4 décembre pour mettre en valeur le patrimoine et le dialecte de Bruxelles. 

Un habitué du programme est le Volkstejoêter (théâtre populaire) de Bruxelles. Cette année, il célèbre les 400 ans de Molière et de sa pièce "Le Malade Imaginaire". Pour les gourmands, le livre de cuisine "Brussels Boef" compilé par des chefs et des cuisiniers amateurs rend hommage à la cuisine bruxelloise et à sa diversité. Le 5 décembre, la Semaine du bruxellois sera clôturée au Music Village par le groupe de blues De Braave Joenges.