Viagra, poppers…: des milliers de médocs illégaux saisis dans des sex-shops de Bruxelles

Des sex-shops de Bruxelles ont été contrôlés en octobre. Ils revendaient des médicaments dont le commerce est interdit en Belgique.

Belga
 (Illustration)
(Illustration) ©Nick Langer – stock.adobe.com

La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a participé, début octobre, à une opération de contrôle en collaboration avec l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) et l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS).

Sept sex-shops situés le long du boulevard Adolphe Max et dans la rue de Malines à Bruxelles ont été contrôlés, a communiqué la zone de police mercredi. De nombreuses infractions ont été constatées lors de ces contrôles, et des marchandises ont été confisquées.

Les policiers et les agents de l’Afsca et de l’AFMPS ont saisi une quantité de 5.691 comprimés contre les dysfonctionnements érectiles, une quantité de 3.000 "poppers" (substances vasodilatatrices), une quantité de 421 sprays à base de lidocaïne et une quantité de 181 autres produits non autorisés à la vente en Belgique.

La valeur estimée de l’ensemble des articles saisis est d’au moins 126.000 euros, selon la police. Outre les saisies, des procès-verbaux ont également été rédigés.