La patinoire à glace maintenue aux Plaisirs d’Hiver malgré la crise énergétique: l’idée d’une patinoire à roulettes refroidit la Ville

L’énergie n’a jamais coûté aussi cher. Pas de quoi faire fléchir le collège échevinal de la Ville de Bruxelles : il a décidé de maintenir la patinoire des Plaisirs d’Hiver place De Brouckère.

Belga
 La patinoire à glace est bel et bien prévue place de Brouckère pour les Plaisirs d’Hiver 2022.
La patinoire à glace est bel et bien prévue place de Brouckère pour les Plaisirs d’Hiver 2022. ©EdA - Julien Rensonnet

Le collège échevinal de la Ville de Bruxelles a décidé de maintenir la mise à disposition d’une patinoire à glace, sur la place De Brouckère, lors de la prochaine édition des Plaisirs d’Hiver dans la capitale, a indiqué lundi soir l’échevine de la Culture et des Grands Evenements, Delphine Houba (PS).

Celle-ci était interrogée, lors de la séance du conseil communal par Bianca Debaets (CD&V) sur les mesures d’économie d’énergie qui seront adoptées à l’occasion de cet événement organisé au coeur de la Ville en vue des fêtes de fin d’année.

Comme Didier Wauters (Les Engagés), l’élue démocrate chrétienne flamande estime qu’il faut tenir compte de la crise énergétique. Celle-ci a plaidé pour le remplacement de la patinoire à glace, par une piste de patinage à roulettes, un choix déjà effectué par la ville de Gand,

200 frigos

Selon Debaets, une patinoire de Noël de taille moyenne consomme 65.000 kilowatts/heure d’électricité en un mois, soit l’équivalent de 200 frigos domestiques fonctionnant à plein régime, les uns à côté des autres, pour fabriquer de la glace, sans compter les tonnes de CO2 rejetées dans l’atmosphère.

En Wallonie, plusieurs villes ont renoncé à installer une patinoire à glace en vue de leurs marchés de Noël, mais pas toutes. Charleroi et Liège n’y renonceront pas, tout comme Anvers, en Flandre.

Dans sa réponse, l’échevine Houba n’a pas manqué de le rappeler. Elle a ajouté que la Ville de Bruxelles n’avait pas attendu l’éclatement de la crise de l’énergie au cours des derniers mois pour adopter diverses mesures favorables au développement durable lors de cet événement qui draine des centaines de milliers de personnes: recours à l’éclairage LED, interdiction de l’usage de systèmes de chauffage en terrasses, et de l’utilisation de couverts jetables...

Selon elle, un règlement est à l’étude pour la gestion de l’éclairage.

La patinoire sera quant à elle couverte, ce qui la protégera des rayons du soleil en journée et contribuera à réduire sa consommation, a-t-elle encore dit en substance.