Union - Anderlecht (2-1): Mazzu surpris par ses anciennes couleurs

L’Union Saint-Gilloise a battu pour la cinquième fois d’affilée Anderlecht en championnat dimanche lors de la 6e journée de championnat. Grâce à Victor Boniface (2e) et Dante Vanzeir (31e), l’équipe de La Butte (10 points, 5e) dépasse Anderlecht (9 points, 6e), qui a égalisé temporairement par Amir Murillo (12e)

La Rédaction de L'Avenir

À l’Union, Karel Geraerts a changé un seul élément de l’équipe victorieuse de Courtrai il y a quinze jours. Il a aligné Ross Sykes en défense à la place d’Ismaël Kandouss. Par rapport au match de Conference League contre les Young Boys, Felice Mazzù a laissé Lior Refaelov et Fabio Silva sur le banc et les a remplacés par Benito Raman et Sebastiano Esposito.

Un but tombé très tôt

Lors des quatre confrontations en championnat de la saison dernière, l’Union a toujours marqué un but dans les vingt premières minutes. Mieux encore, lors des deux dernières confrontations, elle avait ouvert la marque après deux minutes et désormais, la série a été portée à trois. Après avoir coincé Francis Amuzu, Bart Nieuwkoop a cédé le ballon à Boniface, qui a battu Hendrik Van Crombrugge d’un tir croisé (2e, 1-0) Contrairement aux autres fois, Anderlecht a vite réagi notamment grâce à Murillo, qui a été trouvé à deux reprises dans le dos de Loic Lapoussin. Lancé d’abord par Wesley Hoedt, le Panaméen a cédé le ballon à Yari Verschaeren, qui a loupé sa reprise (8e). La seconde fois, servi par Kristian Arnstad, Murillo a tenté sa chance (12,e 1-1).

Union - Anderlecht (2-1): Mazzu surpris par ses anciennes couleurs
©Photo News

Les deux équipes affichaient une certaine prudence quand, sur un corner joué court, le ballon a été envoyé au second poteau sur la ligne de fond à Nieuwkoop. Le Néerlandais a rabattu le ballon de la tête à Vanzeir, qui a repris de volée (31e, 2-1).

À la mi-temps, Mazzù a fait appel aux services de Silva, Noah Sadiki et Refaelov et a écarté Raman, Marco Kana et Amuzu (46e). Cependant, c’est Van Crombrugge qui a effectué un miracle sur un lob de Lazare Amani (50e). Le gardien des Mauves a eu la chance de voir Boniface, qui s’est présenté devant lui, placer le ballon à côté (52e) avant d’avoir un nouveau superbe réflexe sur une reprise puissante de Vanzeir (58e). Par la suite, la tempête unioniste s’est calmée mais les prouesses offensives d’Anderlecht sont restées discrètes.

Le VAR annule deux pénaltys pour Anderlecht

Union - Anderlecht (2-1): Mazzu surpris par ses anciennes couleurs
©Photo News

Par contre, l’Union a encore gaspillé une grosse occasion par Lazare, dont le tir a été repoussé sur la ligne par Hannes Delcroix (72e). En fin de match, le RSCA a reçu deux penalties qui ont chacun été annulés par le VAR d’abord pour un hors-jeu de Mario Stroeykens puis par pour une faute hors du rectangle sur Espositio.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...