Chaos au Petit Château: Fedasil annonce plus de policiers sur place dès ce vendredi

Sur demande de riverains, Philippe Close a fait déplacer les barrières Nadar vers l'avant du Petit Château. Mais l'expérience n'était pas concluante, et le centre n'a pas pu ouvrir ce jeudi.

S.A.
Chaos au Petit Château: Fedasil annonce plus de policiers sur place dès ce vendredi

"Chaos" pour les uns, "joyeux bordel" pour les autres, les synonymes de l'échec étaient nombreux ce jeudi pour qualifier la situation au Petit Château. Sur demande des riverains, le bourgmestre bruxellois Philippe Close (PS) a fait déplacer les barrières de l'arrière vers l'avant du bâtiment, là où rentrent également les travailleurs et résidents. Le personnel n'a pas réussi à ménager les flux, et a préféré, par mesure de sécurité, fermer les portes du centre d'accueil.