Il n’aurait pas dû se garer en double file: son arrestation mène la police à… 4,6 kilos de coke et 16.000€

La zone de police de Bruxelles-Capitale/Ixelles a découvert 4,650 kilos de cocaïne et 16.295 euros en espèces lors d’une perquisition le 21 juin dernier.

Belga
 De gros billets chez ce dealer de cocaïne.
De gros billets chez ce dealer de cocaïne. ©Zone de police Bruxelles Ixelles. 

La zone de police de Bruxelles-Capitale/Ixelles a découvert une quantité de 4,650 kilos de cocaïne et une somme de 16.295 euros en espèces, lors d’une perquisition le 21 juin dernier, a-t-elle communiqué mercredi. Un suspect a été interpellé, inculpé et placé sous mandat d’arrêt.

"C’est une infraction au code de la route, un véhicule stationné en double file, survenue avenue Stiénon à Laeken, qui était à la base de l’intervention", a expliqué la police. "Il s’est avéré que le véhicule, mais surtout son conducteur, faisaient partie d’un dossier de vente de cocaïne. Le suspect, qui était en séjour illégal depuis quelque temps, a été arrêté et transféré au commissariat pour audition. L’analyse de ses smartphones a permis de trouver plusieurs messages liés à la vente de stupéfiants. Après avis du magistrat de garde, il a été décidé de procéder à une perquisition au domicile du suspect", a-t-elle détaillé.

Épouse et belle-mère

Dans l’habitation, étaient présentes l’épouse et la belle-mère du suspect, ainsi que le bébé du couple, âgé de quatre mois. Une quantité importante de stupéfiants, soit 4,650 kilos de cocaïne, dispersée au sol dans la chambre à coucher, a été découverte. Dans le salon, c’est une somme de 16.295 euros en espèces qui a été trouvée, ainsi que des balances de précision et des sachets de conditionnement.

"Le suspect a été mis à la disposition du juge d’instruction, qui l’a inculpé et placé sous mandat d’arrêt du chef de détention illicite et vente de stupéfiants en association. Son épouse a également été arrêtée, mais relaxée après audition. Un second procès-verbal a été établi, à la demande du parquet, pour mineur en danger", a affirmé la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles.