4 salles et une cafétéria: cet étrange bâtiment est la «tour sportive» qui s’élèvera au canal en 2027 (photos)

5.400m2, salle multisport, salle de gym, salle d’escalade, padel et cafétéria : voilà les contours du futur équipement sportif qui va s’amarrer au canal à Bruxelles.

Belga

On sait désormais à quoi ressemblera le complexe sportif multidisciplinaire d’envergure qui verra le jour d’ici cinq bonnes années le long du canal, à hauteur du bassin Vergote, à deux pas du centre de la capitale.Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close et le groupement d’architectes "BEL architecten – CRIT. architecten – Bureau d’études Weinand, en ont dessiné les contours ce 27 avril 2022. Il doit aboutir en 2027. L’ambition en avait été annoncée en novembre 2020 .

Ce futur hub sportif, d’une surface d’environ 5.400 m2 bruts à bâtir sur un terrain de quelque 2.600 m2 appartenant au Port de Bruxelles, prendra place dans le cadre du Contrat de rénovation urbaine n°1 "Citroën – Vergote", entre le quai des Armateurs et l’Allée verte.

 Le futur bâtiment sportif s’implantera sur la rive droite de la courbe de giration du canal, dans une zone encore très industrielle de la voie d’eau bruxelloise.
Le futur bâtiment sportif s’implantera sur la rive droite de la courbe de giration du canal, dans une zone encore très industrielle de la voie d’eau bruxelloise. ©BEL architecten – CRIT. architecten – Bureau d’études Weinand

17 millions

Il comprendra une salle multisport, une salle de gymnastique, une salle d’escalade, des terrains de padel et une cafétéria.

Le budget pour ce projet d’envergure régionale s’élève à quelque 17 millions d’euros, financés par la Région. Le dépôt de la demande de permis est prévu au quatrième trimestre 2022.

Des troncs d’arbres

Le gouvernement régional a confié une maîtrise d’ouvrage déléguée à la Société d’Aménagement Urbain (SAU) pour concrétiser ce projet. La Ville de Bruxelles gérera le futur complexe.

Selon Gilles Delforge, directeur de la Société (régionale) d’Aménagement Urbain qui s’est vue confier la conception et la maîtrise d’ouvrage du projet, le groupement d’architecture BEL architecten – CRIT. architecten – Bureau d’études Weinand a remporté le marché public européen lancé l’an dernier, parmi 58 candidatures. D’après lui, la construction en bois en circuit court, la taille (37 mètres de haut), et la répartition des espaces sur plusieurs étages en son sein feront de ce bâtiment une"tour sportive", représentant bien la recherche de compacité pour utiliser au mieux l’espace au sol disponible.

Pour la structure de l’édifice, des troncs d’arbres seront intégralement utilisés, sans perte de matériau. La salle omnisports de 650 places assises sera dotée d’une charpente entièrement en bois.