Florian Zeller par la Comédie de Bruxelles

La Compagnie de Bruxelles adapte la pièce de Florian Zeller (oscarisé pour l’adaptation cinématographique de sa pièce Le Père), L’envers du décor.<

La Rédaction de L'Avenir
Florian Zeller par la Comédie de Bruxelles
La Comédie de Bruxelles adapte «L’Envers du décor» de Florian Zeller.

Partant du principe que nous ne disons pas toujours ce que nous pensons, Zeller met en scène un trio de quinquagénaires en plein questionnements existentiels.

Le pitch? Daniel invite à dîner, contre l’avis de son épouse, son meilleur ami et sa nouvelle conquête. L’apparition de la jeune et sublime créature agit comme un catalyseur et provoque une tempête dans la tête des maîtres de maison, bousculant leurs certitudes, réveillant frustration, jalousie et aigreur.

Avec pertinence, Zeller secoue le cœur des cinquantenaires confrontés à la réalité du temps qui passe. Toute la mécanique du boulevard est là, mais en général dans ses pièces, l'intérêt se porte moins sur ce qui est dit que sur ce qui ne l'est pas. Ici, c'est tout le contraire. L'originalité de L'Envers du décor réside dans le fait que le public est le témoin et le réceptacle des pensées des personnages qui s'expriment en aparté. Les acteurs jonglent en permanence avec la technique du double langage et une vérité comique, cruelle et merveilleusement pathétique, apparaît.

Du 22 au 27 mars au Centre culturel d’Uccle – comediedebruxelles.be.